Feeds:
Articles
Commentaires

Initié par la DRAC Bourgogne Franche-Comté, l’Agence régionale du Livre et l’Education Nationale, le projet « Jeunes en Librairie » a permis à 18 élèves de la classe « Monde » (upe2A) de découvrir des lieux, des techniques, des pratiques et des intervenants tout au long de l’année. les élèves ont visité la librairie et interviewé les libraires de La Fleur qui Pousse à l’Intérieur, notre librairie partenaire ; ils ont visité l’atelier de Marige Ott, l’artiste qui les a guidé pour imaginer un livre ; enfin ils ont découvert la technique de la sérigraphie avec Julian Lagoutte de l’atelier du Tache Papier.

Mme Morel, leur professeur et Mme Martin, documentaliste les ont accompagnés pour travailler sur la lecture des albums que chaque élève a choisi pour y puiser les images et les histoires qui ont nourri leur création.

Les ateliers se sont déroulés au Castel de Novembre 2021 à Mai 2022.

Enfin le 24 Mai : vernissage de l’exposition des créations des élèves ; affiches, marque-pages, et le très joli petit livre-objet intitulé « Rencontres », qui illustre leur cheminement des élèves depuis l’album à la librairie en passant par la sérigraphie. Chacun y a mis sa touche, et il est l’œuvre de tous.

Les difficultés ont été surtout liées à la gestion du temps ; comment faire coïncider les agendas des uns et des autres pour trouver du temps ensemble ? Et aussi pour les intervenants, savoir intégrer les nouveaux arrivants qui peuvent rejoindre le projet à tout moment de l’année. Ces écueils ont été aisément surmontés grâce à la générosité et au dynamisme de tous, intervenants, élèves et enseignants.

L’ambiance joyeuse du vernissage témoignait de cette implication et de l’enrichissement que nous a apporté ce projet tout au long de l’année.

SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC

Mardi 11 janvier 2022, malgré la pandémie la plupart des élèves du groupe sont présents.

Moustapha (Le pousseur de bois), Abdessamad (Je n’ai jamais dit), Simplice (Tout commence avec Alphonse), Kenza (Tu es toujours avec moi), Idil (Tiens-toi droite), Maryan (Asha),Fahran (Forêt des frères), Sallé (Yasuke), Massandje (Tiens-toi droite), Loubna (Je n’ai jamais dit).

Marige redonne les consignes et rappelle que les éléments doivent être collés à la fin des deux heures, pour avancer vers l’étape « sérigraphie » avec le Tâche-Papier !

SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC
Elections, électeurs médias et candidats

Entre janvier 2022 et le premier tour des élections présidentielles (10 avril 2022), les élèves de 1ere option HGSP (Histoire Géographie Sciences Politiques) vont travailler avec leur professeur Christine Mehdaoui sur le rôle des médias (radio, télévision, presse, réseaux sociaux) en période électorale. Dans le cadre d’une démocratie, quelles sont les cadres juridiques en matière d’information? Comment ces règles sont-elles respectées à l’heure de la concentration des médias ? Comment s’informent les différentes classes d’âges et les différentes groupes sociaux ? Comment les instituts de sondages influencent-ils l’opinion ? Autant de questions brûlantes d’actualité !

Un groupe d’élèves sera chargé de rendre compte de l’avancée des différents groupes de travail tout au long du projet, avec l’assistance de Hugo Amiotte, assistant d’éducation qui a une expérience dans le journalisme.

Le projet : En partenariat avec la librairie La Fleur qui Pousse à l’Intérieur, place des Cordeliers, les élèves de la classe d’accueil (aussi appelée « Classe monde » , ou Upe2A) vont découvrir le monde du livre et créer leur propre livre-objet pour l’offrir à la librairie. Ils seront guidés par Marige Ott, artiste dijonnaise, dont l’atelier est tout proche et La Fleur qui Pousse ; et c’est l’atelier de sérigraphie Le Tâche-Papier » qui aidera les élèves à finaliser l’impression de l’ouvrage.

SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC

De la lecture à la conception du livre : Nathalie Morel, leur professeur de français (FLE) et Isabelle Martin (documentaliste) ont aidé chaque élève a choisir un album. La lecture de l’album est poursuivie en classe, et chaque élève choisit d’étudier plus particulièrement un des personnages. Les libraires ainsi que la Bibliothèque municipale Port du Canal nous ont beaucoup aidées dans le choix des albums ; nous avons cherché des textes simples, des thématiques pour adultes, avec une illustration riche.

Novembre 2021 : Découverte de la librairie et de l’atelier de Marige Ott. Les visites de font en deux groupes. Un débriefing a lieu en classe puis au CDI quelques jours plus tard.

Décembre 2021 et janvier 2022 : les ateliers de création avec Marige Ott ont lieu en classe.

Corpus de mots : Avec les éléments de l’album et les « mots de la librairie et de l’atelier », les élèves ont constitué un corpus (« fourre-tout »de mots) utilisé par Marige Ott pour créer des visuels.

Des ciseaux et trois couleurs : Marige propose la technique du découpage de figurines comme point de départ du travail d’illustration. La technique prend en compte les contraintes de l’imprimeur ; Joy Prudent (le Tâche-Papier) a montré à Marige les différentes phases de la sérigraphie, technique qui impose de travailler sur trois couleurs seulement (plus le blanc de la page). Les trois couleurs choisies sont : bleu (bleu « Klein »), orange fluo, et noir. Tous les éléments d’une même couleur sont déposés sur un calque Rhodoïd ; on empile les calques pour constituer l’image entière.

SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC

Les élèves se sont tout de suite impliqués dans le travail, encouragés et guidés par le dyamisme et le professionnalisme de Marige.

Une des prochaines étapes l’interview des libraires, pour mieux connaître le monde du livre et de la librairie. Lors de la première visite, tous les élèves ont été frappés par la quantité et la diversité des ouvrages proposés. Plusieurs d’entre eux ont remarqué la catégorie « Beaux livres », et tous ont été agréablement surpris par la disponibilité des libraires , leurs conseils, et la possibilité de feuilleter à loisir tous les livres qu’ils souhaitaient.

Mardi 28 septembre 2021, Chantal Stoman, photographe, rencontre (enfin) les élèves de la section audiovisuel du Castel. Au cours de la masterclass, le matin, Chantal Stoman évoque son travail de photographe pour de grand titres de journaux français, notamment autour de la mode et de la femme japonaise. Elle raconte comment, au cours d’un travail sur les anciennes salles de cinéma à Tokyo, sa curiosité insatiable pour les villes l’ont conduit par hasard à Ome, extraordinaire petite bourgade à l’écart des circuits touristiques, véritable musée du cinéma inconnu des japonais…et des habitants de Ome eux-mêmes, qui jusqu’à l’arrivée de Chantal Stoman, n’avaient pas pris conscience de la valeur des panneaux peints qui décoraient partout la ville.

Le soir à l’Eldorado, le public a découvert « Omecitta », premier film de Chantal Stoman, qui retrace cette étonnante aventure et les liens tissés avec les habitants. Grâce à son travail, le cinéma pourra peut-être renaître un jour à Ome ?

A l’issue de la projection, Zoé, Lucile, Sarah et Cécilia ont animé avec beaucoup d’aisance et d’à propos, la rencontre avec le public. Une première pour les élèves de terminale audiovisuel !